Éloge de la dégustation

Éloge de la dégustation, ou comment le « savoir-déguster » peut changer votre vie... et aussi celles des autres !





La dégustation, c'est quoi ?


Déguster, c’est d’abord être attentif aux sensations que l’on éprouve lorsque qu’on mange un aliment, boit un vin ou toute autre boisson. C’est utiliser ses cinq sens pour percevoir et analyser les qualités d’un produit.


Comment fait-on pour déguster ?


Pour se concentrer sur nos sensations et les décrire, il existe des méthodes et des codes. Des méthodes, pour passer en revue nos sensations et décortiquer les interactions des aliments avec nos sens, l'un après l'autre ; et ce que nous appelons « codes », c’est le vocabulaire qui permet de décrire les sensations subjectives de manière précise, et selon une convention qui permet à tous de parler (à peu près) le même langage, d'employer les mêmes mots pour décrire les mêmes sensations.


Pourquoi déguster ?


Déguster, c’est convoquer ses sens pour apprécier un aliment. Et plus vous allez déguster, plus vous allez développer votre acuité sensorielle. Vous deviendrez plus sensibles, plus réceptifs, aux qualités organoleptiques* des mets et des boissons, et vous serez plus aptes à décrire ce que vous éprouvez.


Pour le plaisir


N’est-il pas plus plaisant de faire du sport lorsque vous êtes en forme ? De la même manière, en entraînant vos sens, vous prendrez plus de plaisir à déguster, à manger et boire. Et c’est valable quels que soient l’occasion et le produit. Le plaisir et l’entraînement gustatifs se cultivent au quotidien, même avec des produits simples. Et lors de repas gourmets et de dégustations de produits exceptionnels, vous profiterez d’autant plus.


Prendre le temps, mieux apprécier et profiter… en conséquence vous allez vraisemblablement développer l’intérêt que vous portez pour les produits que vous dégustez. Vous serez plus curieux des facteurs de qualité des produits : conditions de production, d’élevage, climat, savoir-faire de fabrication**…


Pour soutenir une alimentation et des filières de qualité


Vous allez devenir plus exigeant vis-à-vis de ce que vous mangez, buvez, et ce d’une manière spontanée : votre acuité sensorielle deviendra un outil d’appréciation et de sélection des produits alimentaires. Certes, être plus exigeant vous amènera à préférer un produit de qualité qui pourra être plus cher que l’équivalent standard. Oui. Et nous pensons que vous serez plus enclins à mettre le juste prix pour ce produit si vous êtes sensibles à ses qualités organoleptiques et curieux de son origine, de son mode d’élaboration.


En dégustant, vous profiterez davantage des plaisirs quotidiens de la table (ça fait tout de même trois repas/occasions par jour !) et vous enclencherez spontanément un mode de consommation qui soutient le travail de producteurs et artisans de qualité.

Alors, quels que soient le produit et l’occasion, allez-y, dégustez !



* organoleptique : qui excite les récepteurs sensoriels

** ces spécificités, lorsqu’elles sont homogènes sur une zone géographique, constituent un terroir, au sens de l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité). Voir notre article sur la défition du "terroir"


© 2019 - Les Sentiers du Goût - Paris, France

Graphisme et illustrations : Cécile Huang

  • Black LinkedIn Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon